La créativité et l’innovation

La créativité est l’un des outils les plus importants. L’entrepreneur est souvent un PIONNIER. Ce n’est qu’après la concrétisation d’une idée d’affaires par un entrepreneur que tout le monde se demande pourquoi je n’ai pas trouvé cela en premier !

Etre créatif suppose la capacité de réfléchir et d’agir au-delà des paradigmes. Un entrepreneur pense et agit autrement. C’est-à-dire, il sorte des sentiers battus. Il a une manière de faire différente de ce qu’on lui a apprise à l’école et dans la communauté. Il ose surpasser les limites.

Tout le monde n’est pas né créatif. Il y a des outils qui peuvent améliorer ou susciter la créativité.

Les questions qui se posent à l’entrepreneur et qui font appel à sa créativité sont les suivantes:

  • comment trouver une idée originale?
  • comment concevoir une proposition de valeur qui correspond à un besoin?
  • comment avoir un business model qui va marcher?
  • comment mobiliser les ressources?

L’entrepreneur a pour mot d’ordre « innover ou périr »

LES OUTILS ET LES TECHNIQUES DE CREATIVITE

On peut citer ici quelques outils:

  • le brainstorming: celui-ci consiste à noter sur un tableau toutes les idées qui surgissent de façon non systématisée dans un groupe de personnes pour ensuite en discuter et en sélectionner une.
  • le mind mapping: c’est une technique graphique dans laquelle un mot ou un concept clé est utilisé comme point de départ pour ajouter des idées sous la forme de branches d’arbre ou de structure radiale. Il existe un logiciel pour le pratiquer: le mindjet mind manager.
  • la matrice de découverte: c’est un tableau à double entrée permettant le croisement de deux types d’informations (variables). Les cases vides constituent autant de « fenêtres d’innovation » sur lesquelles la recherche d’idées nouvelles va s’orienter. Les variables sont choisies en fonction du sujet à traiter. Ce sont des caractéristiques d’univers différents à mettre en relation.
  • l’ASIT ou Advanced Systematic Inventive Thinking : c’est une méthode convergente de créativité introduite en France en 1998 et issue de la méthode russe TRIZ (Teorija Reshenija Izobretateliskih Zadatch = théorie de résolution inventive des problèmes). Consultez ici une FAQ sur la méthode.
  • et beaucoup d’autres méthodes: le concassage, l’association d’idées, l’analyse morphologique, le wishful thinking, la checklist d’Osborn, la pensée latérale de Bono, la métaphore, le brain writing, le RME, la carte prospective, l’allégorie, la visualisation créatrice, l’objet fétiche, le collage projectif, l’analogie, la méthode des six chapeaux, le Creative Problem Solving par Alex Osborn et Sid Parnes, la pensée latérale et les chapeaux de Edward de Bono, le challenge-storming de Jean-Louis Swiners et Jean-Michel Briet, le Jeu du Phénix de Vincent Cespedes, la créatique par Michel Demarest, la synectique de William Gordon, le PAPSA de Hubert Jaoui, l’inventique par Michel Fustier, les quatre personnages de Roger Van Oech, les business wargames, la bissociation d’Arthur Koestler, les techniques de détour de Guy Aznar, la théorie C-K de Armand Hatchel et Benoît Weil, etc.

Ci-après une vidéo sur Samsung: Un voyage à l’intérieur de la société qui représente 1/5 ème de l’économie sud-coréene. la plus grande firme technologique du monde avec un C.A 2010 supérieur à ceux d’Apple, de Google et de Microsoft réunis. Vous allez découvrir les méthodes de l’entreprise et ses innovation, son marketing et la vitesse avec laquelle l’empire Samsung progresse.

Publicités

Commenter

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s