Les 10 propositions de l’Observatoire de l’Entrepreneuriat – Madagascar

« Des techniciens et experts en entrepreneuriat se sont groupés pour former l’Observatoire de l’Entrepreneuriat à Madagascar en février 2014. C’est une initiative privée et citoyenne qui contribue au développement du pays. La décision a été prise car nous ne pouvons pas croiser les bras face à la pauvreté grandissante de la population et à la mort lente des entreprises malagasy. Nous, fondateurs de cet Observatoire sont convaincus que l’entrepreneuriat est le pilier principal du développement économique.

Ainsi, par la présente, l’Observatoire de l’Entrepreneuriat fait le constat suivant dans le domaine du développement de l’entrepreneuriat à Madagascar :

  • Il n’existence pas de politique et de stratégie de développement de l’entrepreneuriat.
  • Le système éducatif ne permet pas l’émergence d’une culture entrepreneuriale.
  • Les organismes d’appui manquent d’opérationnalité.
  • Les groupements patronaux existent depuis longtemps, les initiatives privées qui appuient la création d’entreprise émergent ces derniers temps mais sont groupées dans la capitale et ne peuvent pas cibler un grand nombre.
  • Le secteur informel se développe.
  • L’accès au crédit reste difficile pour les entrepreneurs.
  • Les entreprises malagasy qui s’internationalisent ne bénéficient pas d’un minimum d’appui provenant des autorités malagasy.

Evidemment, ces points sont bien connus d’un grand nombre de nos responsables et ils ne constituent qu’une partie des problèmes qui existent.

10pointsODE

 

L’Observatoire se permet d’apporter sa collaboration en proposant les dix points suivants pour promouvoir l’entrepreneuriat à Madagascar :

1-      Adopter et mettre en œuvre une politique de développement de l’entrepreneuriat. Prioriser dans cette politique le développement des micro-entreprises qui sont majoritaires en nombre et l’entrepreneuriat rural.

2-      Promouvoir la création d’entreprise en offrant des mesures incitatives aux créateurs d’entreprise et en constituant un fonds pour l’entrepreneuriat (FPE) provenant des taxes déjà payées par les entreprises fonctionnelles et des IDE et des redevances minières, en appuyant le développement des incubateurs, start up et pépinières d’entreprises.

3-      Renforcer l’opérationnalisation des organismes d’appui dans les 22 régions: EDBM, CCI…

4-      Faciliter l’accès aux crédits en révisant à la baisse le taux directeur de la banque centrale et en prenant des mesures pour faire baisser les taux auprès des banques primaires.

5-      Mettre en place un vaste programme de renforcement de la compétitivité des entreprises en tenant compte des divers volets : formation, transfert de technologie, équipements, mise aux normes, accès au marché.

6-      Adopter et mettre en œuvre une bonne politique d’intelligence économique en vue de protéger et de promouvoir les entreprises nationales. Impliquer les représentations malagasy à l’étranger dans le développement des entreprises malagasy à l’international.

7-       Insérer dans les programmes de formation des matières et des activités suscitant le développement de la culture entrepreneuriale et mettre en place un programme d’appui aux nouveaux diplômés voulant créer leur propre emploi.

8-      Arrêter la libéralisation sauvage, les exploitations illicites de la richesse nationale et veiller au respect d’une concurrence saine, au développement et au respect des normes et réglementations.

9-      Constituer une plateforme de dialogue permanent pour le développement de l’entrepreneuriat, impliquer tous les acteurs concernés dans des débats avant toute décision importante.

10-   Concernant les grands investissements miniers: améliorer les débats et les consultations publiques avant exploitation pour que celles-ci ne soient plus symboliques, revoir la perception et l’utilisation des redevances minières pour le bénéfice du pays, pour le renforcement de l’entrepreneuriat malagasy et pour un meilleur impact dans les régions de mise en œuvre.

Nous restons disponibles à développer davantage ces propositions et de contribuer à l’élaboration de plan d’actions et à la mise en œuvre de celles-ci.

Enfin, l’Observatoire de l’Entrepreneuriat à Madagascar invite les forces vives de la nation à collaborer au développement de l’entrepreneuriat pour le bonheur de la population malagasy. »

Source: http://www.observatoire.mg

Publicités

Commenter

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s