Promotion de la culture entrepreneuriale et des petites entreprises pour la relance économique

Il est universellement admis que les entreprises sont les seuls créateurs de richesse dans une économie. L’entrepreneuriat est l’antidote à la pauvreté disait Paul Arthur Fortin. Ces derniers temps, les politiciens veulent devenir entrepreneurs et les entrepreneurs veulent faire de la politique. Il est temps pour Madagascar de voir sérieusement comment développer l’entrepreneuriat et prendre le droit chemin du développement économique.

Les dirigeants de nos pays ont misé surtout sur l’attraction des IDE composés de grandes entreprises. Ce serait mieux si celle-ci est couplée d’un développement de tissu d’entrepreneurs locaux de types MPME qui vont créer des emplois et redistribuer les revenus aux nationaux. Notons que Madagascar possède déjà une politique de développement des PME depuis 2006 mais avec une application mitigée. Quant aux TPE qui constituent la majorité, elles restent marginalisées. Ailleurs, les Small Business Acts sont adoptés et mis en œuvre depuis longtemps: aux Etats Unis (1953), dans l’UE (2008), à l’île Maurice (1988).

Small-Business

 Pour une relance économique après la crise, nous devrons promouvoir l’entrepreneuriat local en prenant les décisions adéquates : la promotion de la culture entrepreneuriale, l’allègement fiscal, l’amélioration de l’accès au financement, la fourniture de services d’appui non-financiers, des mesures incitatives pour les petites entreprises locales.

Njaka RAJAONARISON

lespritdentreprise.com

Publicités

Commenter

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s