Entrepreneuriat et politique: un bon cocktail? (suite)

L’entrepreneuriat est un moyen reconnu universellement pour créer de la richesse. Bien que des gens malhonnêtes font de la politique pour s’enrichir. Jusqu’ici, Madagascar est en crise, et entreprendre permet aux gens de survivre. Je me permets de reprendre cet article de Fanjanarivo pour reparler de l’importance de l’entrepreneuriat et de l’importance du secteur privé. Veuillez bien noter que le recul à Antananarivo est de -91%, c’est alarmant! Jusqu’ici, l’impact de la crise de 2009 (jusqu’à quand?) a été différent de celui de 2002. Mais le secteur privé ne peut pas résister éternellement! Bonne lecture.

Njaka

Création d’entreprises: -35% sur le 1er trimestre 2013

« La crise prend en otage l’économie. L’évolution de la création d’entreprises est un des principaux facteurs pour l’attester. Sur le 1er trimestre 2013, ce domaine a enregistré un recul inquiétant d’un peu plus de -35% d’après le dernier Tableau de bord économique (TBE) de l’Institut national de la statistique (INSTAT).
Si au 1er trimestre 2012 donc, on a enregistré la création de 5 518 entreprises, le 1er trimestre 2013 n’en a vue que 3 580. Cette régression fait du monde des entreprises une des victimes collatérales de la crise politique qui perdure dans le pays. Plus grave encore, la création d’entreprises à Antananarivo affiche un net recul de -91% au 1er trimestre 2013. En général, la capitale offre pourtant plus d’opportunités économiques que les autres localités et devrait se prêter un peu plus à la création d’entreprises. C’est pour cette raison qu’elle génère à elle seule plus de la moitié du PIB ou des richesses créées dans le pays tous les ans. Seulement, les données de l’INSTAT sur la création d’entreprises laissent entendre le manque de moyens des agents économiques et leurs hésitations à se lancer dans l’entreprenariat dans un contexte où la visibilité est nulle à cause des tergiversations autour du processus électoral.

Cette situation est synonyme de perte d’opportunités d’emplois et de création de valeur ajoutée, d’absence d’activités qui devraient toutefois remettre l’économie sur la voie de la relance, etc. Mais la classe politique en a décidé autrement. D’où ce recul en matière de création d’entreprises qui va donc se traduire par l’appauvrissement de la population. Les Sarl sont les plus affectées par ce problème avec une régression de -52,7% sur la période étudiée, contre près de -43% pour les sociétés anonymes et -27,3% pour les entreprises individuelles. Même ces dernières sont donc touchées, alors qu’elles constituent un pan de l’économie grâce à des micro et des petites activités qui aident leurs promoteurs à sortir du cercle vicieux de la pauvreté. Comme quoi, les pauvres s’appauvrissent encore davantage. Même les riches ne sont pas épargnés. C’est ce qui explique le taux de pauvreté de 92% avancé par la Banque mondiale la semaine dernière. Seuls les nouveaux riches résistent et il s’agit essentiellement de ceux qui trempent dans des trafics illicites en tous genres.

Mais ces nouveaux riches n’investissent pas dans la création d’entreprises, et encore moins dans des unités industrielles qui sont pourtant génératrices d’emplois stables et de valeur ajoutée. Ils rapatrient leurs avoirs à l’extérieur et se font construire ou achètent des villas et appartements à Maurice, à Dubaï… Sinon, certains investissent leurs gains dans la construction de grandes villas dans le pays. Ces chantiers donnent temporairement du travail à des jeunes chômeurs mais ne sont pas aptes à améliorer leur revenu sur le moyen et le long terme. En attendant, le processus électoral piétine et opacifie la visibilité dont les agents économiques ont besoin pour mettre en place et/ou développer des affaires. »

Article de Fanjanarivo sur lagazette-dgi.com

Publicités

Commenter

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s